Monthly Archives

juillet 2016

une journée à Grenade

Une journée à Grenade

By Idées de voyages en Espagne No Comments

Une journée à Grenade

Berceau du Royaume Nazarí, Terre des conquérants et des conquis et regorgeant d’histoire. Le printemps est la saison parfaite pour passe une journée à Grenade. Si vous n’avez pas plus d’un jour pour le faire, nous vous préparons un programme parfait pour en profiter au maximum.

Le matin : l’Alhambra

Une journée à Grenade

 

Grenade peut se vanter d’avoir un des patrimoines culturels des plus importants et des plus impressionnants du pays.

Sa première merveille et aussi la plus évidente : L’Alhambra, joyaux du Royaume Nazarí et Patrimoine Historique de l’Humanité déclaré par l’Unesco. Il y a seulement deux horaires possibles dans la journée pour la visiter. Nous vous recommandons de venir pour le premier tour du matin, pour ne pas vous retrouver sans entrées. Sinon, vous pouvez acheter les entrées via internet ou dans l’une des machines spécialisées du centre-ville. Vous n’aurez donc pas à faire la queue ! Le Généralife, les palais et les jardins vous occuperont toute la matinée et n’en doutez pas, cette visite vous laissera sans voix ! Vous pourrez prendre votre temps et visiter tous ses recoins. Il s’agit du second monument espagnol le plus visité d’Espagne.

Achète tes entrées ici

 

Manger à Grenade : le chemin des tapas

Une journée à Grenade

 

La visite de l’Alhambra vous ouvrira l’appétit, alors dirigez-vous vers le centre et entammez « la ruta de la tapa » dans l’une des villes possédant la meilleure gastronomie d’Espagne. Manger des tapas à Grenade est incontournable ! Pour chaque bière commandée, vous recevrez une assiette copieuse, et pratiquement gratuite ! Les meilleurs endroits de la ville pour manger des tapas se trouvent dans l’Albaicín, Realejo, Plaza de Toros, Bib-Rambla, San Antón ou la Plaza del Campillo. Ici nous vous laissons un guide pour savourer les meilleures tapas de Grenade. Bon appétit !

L’après-midi : La Cathédrale

Une journée à Grenade

Pour faire descendre un peu la bière et les vins ingurgités, quoi de mieux que de poursuivre votre promenade à travers Grenade ? Allez donc visiter la Cathédrale, considérée comme le symbole du christianisme avec la conquête des Rois Catholiques, qui se trouvent tous enterrés dans la Capilla Real. Il a fallu presque 200 ans pour la construire et elle est passée par les mains de différents architectes espagnols. Tout un symbole de la Renaissance espagnole.

Au milieu de l’après-midi, marchez vers la Carrera del Darro et prenez un verre sur les terrasses du Paseo de los Tristes d’où vous pourrez contempler les grandes tours rougeâtres de l’Alhambra. En fin d’après-midi, vous pouvez vous rapprocher du quartier de la Churra ou monter à l’Albaícin, le quartier bohème et magique de Grenade. Ne manquez pas le coucher du soleil depuis le Mirador de San Nicolás où vous pourrez aussi contempler l’Alhambra au son des guitares des groupes de flamenco qui vont vous ensorceler, vous ne résisterez pas longtemps à l’envie de revenir !

 

Le soir 

Une journée à Grenade

 

Vous vivrez la meilleure soirée possible à Grenade avec un show de flamenco dans le Sacromonte dans les grottes naturelles creusées dans les roches. Cela vaut vraiment la peine de les visiter la première fois que vous venez à Grenade – vous pouvez le constater à travers ce reportage. Et bien sûr, vous pouvez continuer à profiter de l’ambiance festive dans cette ville universitaire par excellence !

Si vous ne savez pas où vous loger, nous pouvons vous recommander les meilleurs hôtels de la ville. Grenade a encore beaucoup plus à offrir, êtes-vous prêts pour une petite escapade ?

5 conseils pour organiser un enterrement de vie de célibataire à Malaga

5 conseils pour un EVC à Malaga

By Enterrement de vie de garçon, Enterrement de vie de jeune fille No Comments

5 conseils pour organiser un enterrement de vie de célibataire à Malaga

Aaaaah Malaga… Son soleil, ses palmiers, sa plage, ses rues pleines de charme qui sentent bon l’été et la joie de vivre… Elle n’a que trop d’arguments pour vous inviter à y célébrer un enterrement de vie de garçon ou de jeune fille ! On te donne 5 conseils pour organiser un EVC à Malaga.

1. Où dormir ?

Les auberges de jeunesse

1. Patio 19

Situé dans le centre historique, le Patio 19 se trouve à 5 minutes à pied de la Plaza de la Merced et de la Plaza de Uncibay, et à environ 15 minutes de la plage. L’auberge est typiquement andalouse, avec son décor et ses azulejos. Le personnel est chaleureux et arrangeant, et le petit-déjeuner très copieux. Vous avez le choix entre des chambres doubles ou triples, et des dortoirs de 6 à 9 personnes. À partir d’une dizaine d’euros.

2. Alcazaba premium hostel

À moins de 200 mètres du Musée Picasso et du centre historique, l’Alcazaba Premium Hostel dispose d’un restaurant, d’un bar et d’une magnifique terrasse sur les toits. Les chambres sont modernes, équipées d’air conditionné et la plupart offre une vue sur le palais de l’Alcazaba. Pour une place en dortoir, comptez entre 15 et 25 euros selon la saison.

Les hôtels

1. Hotel Sur

Cet hôtel 2 étoiles situé près de la Calle Larios présente un excellent rapport qualité/prix. En effet, vous pourrez vous loger pour environ 70 euros en haute saison, et une quarantaine d’euros en basse saison. Les chambres sont sobres et disposent des services essentiels : air conditionné, TV, Wi-fi, baignoire et douche.

2. Hotel Don Curro

Pour une centaine d’euros, vous pourrez séjourner dans cet hôtel 3 étoiles se trouvant à 5 minutes à pied de la Cathédrale. Les chambres climatisées comprennent toutes un minibar et une salle de bains privative. Le restaurant propose des plats méditerranéens et vous pourrez vous détendre dans le salon, le bar ou la salle de bingo.

Les meilleurs hôtels à Malaga

2. Comment se déplacer ?

Depuis l’aéroport

En arrivant à l’aéroport, nous vous conseillons de prendre le train C-1 pour rejoindre le centre-ville. Il passe tous les jours de 6h44 à 23h54, et environ toutes les 20 minutes. Descendez à l’arrêt Málaga María Zambrano (gare centrale) ou Málaga-Centro Alameda (centre historique). Le trajet dure environ 15 minutes et vous coûtera moins de 2 euros. Si vous atterrissez en dehors des horaires du train, sachez qu’un taxi depuis l’aéroport vers le centre-ville vous coûtera environ 25 euros.

À pied

Durant votre séjour, plusieurs options s’offrent à vous, mais sachez que vous pouvez parcourir tout le centre historique à pied. Tous les spots d’intérêt touristique, restaurants et boîtes de nuit se trouvent à proximité. Vous pouvez aussi accéder à la plage de la Malagueta en descendant le Paseo del Parque.

5 conseils pour organiser un enterrement de vie de célibataire à Malaga

Bus & métro

Si vous avez envie de visiter les villages alentours (Torremolinos, Fuengirola, Nerja, etc), il existe un énorme réseau de bus et le train C-1 dessert aussi certaines de ces villes qui valent le détour. Depuis peu, Malaga dispose de deux lignes de métro mais vous n’aurez probablement pas besoin de l’utiliser.

Transports atypiques

Enfin, si vous préférez visiter le centre de façon originale, montez à bord d’une calèche ! Vous ne pourrez pas passer à côté, elles grouillent sur toute la Alameda Principal. Pendant 45 minutes, vous ferez le tour du Parc de Malaga, le Paseo Maritimo, les arènes, etc. Autre moyen de transport très en vogue : le segway. Vous pouvez réserver un tour pour une trentaine d’euros.

Louer une moto

3. Que faire pendant la journée ?

Les incontournables

Commencez la journée par un petit-déjeuner sur la Plaza de la Merced. On vous conseille vivement le Café con Libros, où vous pourrez savourez d’excellents zumos naturales, assis sur une balançoire.

Une fois le ventre rempli, descendez par la Calle Granada, où vous pourrez notamment acheter des souvenirs pour les potes restés en France. Vous arriverez sur la Plaza de la Constitución : prenez la Calle Larios, la plus belle rue de la ville avec son sol de granit, mais aussi la cinquième rue la plus chère d’Espagne. En arrivant sur la Alameda Principal,  prenez légèrement sur votre gauche pour atteindre le port.

En longeant le Muelle 2, vous arriverez sur la plage de la Malagueta. Profitez-en pour faire bronzette et pour vous rafraîchir dans la mer Méditerranée. Si vous avez un petit creux, allez dans l’un des nombreux chiringuitos qui bordent la plage pour goûter la spécialité de la ville : los boquerones fritos (anchois frits).

On sait que c’est sympa de chiller sur la plage, mais il vous reste encore un tas de choses à voir ! Alors on rebrousse chemin vers le centre historique, en passant cette fois par le Paseo del Parque. Allez faire un tour au théâtre romain, datant du Ier siècle av. JC au pied du Mont Gibralfaro. À travers la Pyramide de verre rappelant celle du Louvre en version miniature, vous pourrez observer les restes archéologiques sous-terrains.

Juste derrière le teatro romano, vous pourrez visiter l’un des huit palais que compte Malaga, l’Alcazaba. C’est l’une des constructions musulmanes les plus importantes d’Espagne et qui vous promet un total dépaysement. Si vous vous sentez d’humeur sportive, lancez-vous dans l’ascension de la colline du Gibralfaro, s’élevant à une altitude de 130 mètres. Le château de Gibralfaro situé en haut de la colline offre une vue panoramique à couper le souffle sur Malaga et la mer Méditerranée. Vous en oublierez vos crampes aux mollets !

5 conseils pour organiser un enterrement de vie de célibataire à Malaga

Pour les moins téméraires, on vous propose une variante plus tranquille depuis le théâtre romain. Située à 5 minutes à pied, vous pourrez admirez l’impressionante architecture de la Cathédrale de l’Incarnation, avant d’aller vous perdre dans les petites rues de Malaga. À la fin de la journée, montez boire un cocktail sur la terrasse de l’Oasis Lounge. Elle se trouve sur le toit d’un hôtel (calle San Telmo, 14) et offre une vue incroyable sur la ville, l’idéal pour admirer le coucher du soleil.

Les activités

Profitez de votre séjour en Andalousie pour voir un spectacle de flamenco, déguster les tapas typiques de la ville, assister à une corrida ou faire une promenade en bateau. Retrouvez toutes nos activités ici

Les meilleurs tee-shirts pour ton EVC ici !

4. Où manger ?

El Pimpi
Calle Granada, 62

Sans aucun doute la bodega la plus emblématique de la ville ! Plongez au coeur de la tradition andalouse en dégustant un verre du célèbre vino dulce malagueño face à l’Alcazaba. Ses serveurs et serveuses revêtus des costumes de flamenco vous feront découvrir la gastronomie locale et les vins du terroir. L’établissement à l’excellente réputation a reçu d’importantes personnalités telles que la famille Picasso, Antonio Banderas, les ambassadeurs de France et de Belgique, etc. Si vous voulez profiter de la terrasse, pensez à réserver !

5 conseils pour organiser un enterrement de vie de célibataire à Malaga

El Tapeo de Cervantes
Calle de Cárcer, 8

Situé juste à côté du Théâtre Cervantes, vous y dégusterez les meilleures tapas de la ville. Leur cuisine, d’inspiration méditerranéene, leur a valu le certificat d’excellence de TripAdvisor en 2014. Le mot d’ordre du chef ? Il en a 5 : passion, dévouement, produits de qualité, créativité et bonne humeur.

5. Où sortir ?

Aussitôt mis un pied dans le centre de Malaga, vous n’aurez que l’embarras du choix pour faire la fête ! La plupart des bars ferment à 4 heures du matin, et les boîtes de nuit au petit jour. Allez faire un tour sur la Plaza Mitjana, elle est toujours bondée de monde car entourée de bars où les verres se vendent à petit prix. En parlant de ça, vous n’aurez aucun problème à faire la fête sans trop avoir à ouvrir le portefeuille : on ne cessera de vous interpeller dans la rue pour vous inciter à entrer dans tel bar ou telle boîte. Ne les ignorez pas car c’est le meilleur moyen d’obtenir des réductions ou des chupitos gratis !

Les discothèques les plus célèbres de la ville sont, entre autres, Discoteca Andén (plutôt select, il y a souvent une longue file à l’entrée), Discoteca Liceo ou Sala Gold. En général, vous pouvez entrer gratuitement partout avant 2h00 du matin.

Nos spots préférés pour faire la fête :

5 conseils pour organiser un enterrement de vie de célibataire à Malaga

Monkey House
Calle Álamos, 2

Situé à deux pas de la Plaza de la Merced, ce bar est ouvert de 23h30 à 4h00. Il n’est pas très grand mais on y retrouve les basiques : des étudiants Erasmus, une piste de danse, un baby-foot et une grande carte de cocktails. Si vous avez le coeur bien accroché, commandez au barman el cóctel rojo (le cocktail rouge – on n’a jamais su comment il s’appelait), vous nous en direz des nouvelles 😉

Velvet Club
Calle de Juan de Padilla, 22

Ouvert de 23h00 à 7h00, ce club est à la fois une salle de concert et une discothèque. Alors jetez un coup d’oeil à la programmation avant d’y aller ! Perso, on adore y passer nos vendredis soirs : vous pouvez autant vous retrouver à écouter du bon vieux rock qu’à vous déhancher sur The Supremes !

Métrica Club
Calle Comedias, 10

Avis aux adeptes de musique électronique ! De minuit à 7h00, les DJs se succèdent derrière les platines. Ce bar à la musique non commerciale n’est malheureusement pas très grand, alors on vous conseille de venir assez tôt. L’entrée est gratuite jusqu’à 1h30 du matin.

Theatro Club
Calle Lazcano, 5

Sans aucun doute le meilleur endroit où enterrer votre vie de célibataire ! Ouvert du lundi au dimanche, le Theatro est bien plus qu’une discothèque : cabaret, drag queens, ateliers de salsa, etc. On vous laisse regarder la programmation. Et n’hésitez pas à réserver le carré VIP !

5 conseils pour un EVC à Valence

5 conseils pour un EVC à Valence

By Enterrement de vie de garçon, Enterrement de vie de jeune fille No Comments

5 conseils pour un EVC à Valence

Valence, ça te dit quelque chose ?! Non, non, on ne parle pas de la Drôme, mais plutôt de la mer, de la plage, des bars, et de l’ambiance festive espagnole ! C’est tout simplement la destination idéale pour les enterrements de vie de célibataire !

1. Où dormir ?

Il existe de nombreux endroits très intéressants où vous loger durant votre voyage, tout dépend du budget dont vous disposez. Ici, nous vous présentons une liste des endroits qui nous semblent les plus intéressants. Il ne reste plus qu’à faire votre choix !

Les auberges de jeunesse

1. Up ! Hostel Valencia
Xativa, 24

Cette auberge de jeunesse est très récente. Elle a été inaugurée en mars 2016 et rencontre déjà un immense succès. La raison ? Ses prix très attractifs et un concept absolument unique. Elle a été construite à l’intérieur même de la station de train de Valence ! Autre avantage, vous vous retrouverez au cœur du centre historique de la ville. À deux minutes à pied de la Plaza del Ayuntamiento et 5 minutes de la Plaza de la Reina. L’hôtel dispose également d’offres spéciales. Par exemple, vous pouvez choisir un pack logement + vélo. Peu d’auberges de jeunesses proposent ce genre de concept.
Les prix peuvent varier mais globalement pour une nuit, vous devrez débourser 18 euros pour la haute saison. Si vous vous y prenez suffisamment à l’avance, vous pouvez avoir des prix encore plus intéressants (à partir de septembre). Les promotions peuvent aller jusqu’à 7 euros pour une nuit.

2. Home Backpapers Hostel Valencia by feetup
Plaza Vicente Iborra S/N

Auberge située dans le centre de Valence, juste à côté du Mercado central et de la Lonja de la Seda classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette auberge de jeunesse possède un rapport qualité/prix très intéressant, entre 10 et 16 euros par nuit en dortoir. C’est aussi un endroit très convivial et agréable. L’hostal possède une cuisine immense où se retrouver autour d’une délicieuse paëlla, ainsi qu’un service de laverie automatique.
Anecdote surprenante, l’hôtel fut construit dans une ancienne école religieuse. Aujourd´hui c’est une auberge de jeunesse assez populaire, colorée et située dans la zone du Carmen (le quartier le plus branché et le plus festif de la ville !) Laissez-vous charmer par son ambiance chaleureuse, conviviale et internationale !

Les hôtels

Hôtel A.C Mariott Valencia****
Avda. de Francia, 67

Si vous désirez vous loger dans un hôtel plus chic, le A.C Mariott Valencia est fait pour vous. Situé juste à côté de la Cité des Arts et des Sciences, cet hôtel 4 étoiles permet de s’éloigner de la cohue du centre. Si vous louez une chambre au dernier étage, vous aurez en plus une vue panoramique sur la Cité des Arts et des Sciences. De nuit, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil par votre fenêtre.
Vous pourrez également profiter de la terrasse, passer du temps dans le gymnase si l’envie vous prend ou vous détendre dans le hammam. L’hôtel dispose également d’une formule « petit déjeuner compris ». La salle ainsi que l’immense buffet vous surprendront sans aucun doute, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les nationalités : petit-déjeuner anglais, américain, français ou espagnol.
Bien sûr, les prix sont plus élevés que ceux que vous pourrez trouver dans une auberge de jeunesse, entre 78 et 115 euros par nuit, mais si cela correspond à votre budget, n’hésitez pas à réserver !

5-conseils-pour-organiser-un-enterrement-de-vie-de-célibataire-à-Valence

2. Comment se déplacer ?

Le valenbisi

La première chose que l’on ne peut que vous conseiller, c’est le service de location de vélos dont dispose la ville. Le Valenbisi est idéal pour découvrir Valence. Il faut savoir que cette ville est totalement pensé pour pouvoir se déplacer à vélo : de nombreuses pistes cyclables se trouvent à votre disposition pour que vous puissiez circuler en toute sécurité.
Pour pouvoir louer un de ces vélos, vous devez vous rendre à la mairie afin de pouvoir y retirer votre carte. Vous pouvez prendre un abonnement à la semaine pour seulement 12 euros. Alors n’hésitez plus et partez à la découverte de Valence en vélo ! Les stations de Valenbisi se trouvent dans toutes les parties de la ville, plus particulièrement dans les zones touristiques !

Le vélo multitandem

Il s’agit plus d’un moyen de transport pour pouvoir parcourir les immenses jardins del Turia en famille et dans une ambiance des plus conviviales. Pour cela, vous trouverez de nombreux points de location à l’intérieur des jardins, n’hésitez pas et montez à bord !

Le métro

9 lignes desservent parfaitement la ville. Selon la zone dans laquelle vous désirez vous rendre les prix peuvent varier entre 1,50 et 3,90 euros. Il existe également des tarifs d’aller-retour (entre 2,90 et 7,40 euros)

Le bus

La ville possède un réseau de bus qui peut également être très utile au moment de vous déplacer. Un billet pour un aller coûte 1,50 euros, mais nous vous conseillons vivement de vous tourner vers des formules spéciales si vous pensez prendre souvent ce moyen de transport.
• la carte « voyages illimités » pour un, deux ou trois jours. Selon ce que vous choisissez les prix peuvent varier : 4 euros pour une journée, 6,70 pour deux jours ou 9,70 pour trois jours. Vous pourrez vous la procurer dans l’un des nombreux tabacs de la ville.

À pied

Cela peut paraître évident mais il nous semble important de le mentionner car Valence est une ville que vous pouvez visiter à pied sans le moindre problème. Le centre-ville n’est pas vraiment éloigné des lieux d’intérêt touristiques tels que la Cité des Arts et des Sciences, vous pourrez vous promener à l’ombre des arbres et admirer les merveilles architecturales qui se trouvent à chaque coin de rue. Traverser le pont de San José, admirez d’en-haut les jardins del Turia ou arrêtez-vous en chemin pour boire une horchata.

3. Que faire pendant la journée ?

Les incontournables

Comme toutes les grandes villes, il y a énormément de choses à voir mais on sait que vous n’êtes pas venus là pour faire le tour des musées, donc on va tâcher d’aller à l’essentiel. Commençons donc par le centre historique. Descendez à la station de métro “Plaza de toros” et traversez la rue en direction de la Plaza del Ayuntamiento. Vous voilà face à la mairie de la ville, entourée de fontaines et de restaurants. Prenez un verre en terrasse – perso on vous conseille celle de l’Ático Ateneo Lounge, qui offre une vue spectaculaire sur la ville.

On redescend, direction Plaza de la Reina qui se trouve juste à côté. Face à l’impressionnante cathédrale, dégustez une horchata dans l’une des fameuses horchaterías centenaires de la place. La horchatería Santa Catalina est celle qui, d’un point de vue esthétique, reste la plus impressionnante.

5-conseils-pour-organiser-un-enterrement-de-vie-de-célibataire-à-Valence1-1

Entrez dans la cathédrale et dirigez-vous vers la tour le Micalet (coût de 2 € pour y monter). C’est le moment de se prouver que toutes ces heures passées à la salle de sport n’ont pas été vaines : on prend son courage à deux mains et on grimpe les 207 marches de la tour ! On vous promet que le jeu en vaut la chandelle : la vue d’en-haut est tout simplement incroyable.

Avant de quitter la place, on vous conseille vivement de passer par la boutique “Turrones Ramos” (où vous trouverez bien évidemment du turrón, le nougat espagnol). Vous serez accueillis par une dame très chaleureuse qui vous fera goûter ses produits avant de les acheter.

Maintenant, direction la Plaza de la Virgen. Au centre, la fontaine du Turia vous permettra de vous rafraîchir. Ici, tous les jeudis midi, a lieu le “tribunal de las aguas”, classé patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’Unesco. On ne vous en dit pas plus… 😉

Éloignez-vous quelques instants du centre pour vous relaxer dans le Turia. Le Turia est un ancien fleuve asséché, aujourd’hui transformé en un magnifique jardin. Faites-y un pique-nique puis dirigez-vous vers la Cité des Arts et des Sciences. Cette zone est radicalement différente du centre historique et donne l’impression de se trouver à l’intérieur d’un décor de cinéma.

Si vous avez le temps, faites un tour au Parc Océanographique. Mais attention, cet aquarium est d’une taille immense et il vous faudra bien prévoir toute une après-midi si vous voulez en profiter pleinement.

Les activités

5 conseils pour un EVC à Valence

Un EVG ou EVJF à Valence ne serait rien sans une boat party ou une fête sur la plage. Étant aussi LA ville du vélo, on vous recommande vivement de tester le beer bike !

Retrouvez toutes nos activités à Valence en cliquant sur ce lien.

4. Où manger ?

La Pepica
Paseo Neptuno, 6

Ce restaurant de bord de mer est de loin notre préféré. Non seulement parce que la nourriture y est délicieuse, mais aussi parce qu’il n’y a rien de plus agréable que de manger juste en face de la mer. La paëlla valenciana est la spécialité de la ville et ce lieu est sans nul doute le plus approprié pour venir la goûter. Dès que vous rentrez dans l’immense salle, vous pouvez y voir de très nombreuses photos accrochées au mur montrant toutes les célébrités s’étant assis à la table de la Pepica. Le plus grand cadre est réservé au roi d’Espagne, excusez du peu !

Les prix sont tout à fait accessibles, 14 € par personne pour la paëlla. Vous pouvez également leur demander une ration de pain avec tomates ou aïoli, vous ne le regretterez pas !

Nous vous conseillons d’arriver dès l’ouverture du restaurant (à 13h30) si vous voulez vous assurer une place en terrasse, et si vous êtes en groupe, il sera impératif de réserver.

Alors détendez-vous, installez-vous confortablement et dégustez une délicieuse paëlla tout en respirant l’air de la mer.

5. Où sortir ?

Concernant la vie nocturne, il n’y a rien de mieux que de sortir prendre un verre dans el barrio del Carmen. Ici, vous trouverez tous types de bars et de restaurants à tapas. Parmi nos favoris, on peut citer le Café Negrito qui se situe juste à côté de la Plaza de la Virgen. Installez-vous en terrasse sous les orangers. Vous allez adorer l’ambiance et le décor du lieu.

Ensuite, nous vous conseillons d’aller faire un tour à La Bolsería. Ce bar de nuit, toujours plein à craquer, vous permettra de passer un très bon début de soirée avant de sortir en club !

Nos spots préférés pour faire la fête :

5 conseils pour un EVC à Valence

 

Plaza del Cedro

C’est l’endroit de prédilection des Erasmus. Là-bas, vous trouverez de très nombreux bars dont l’un d’entre eux possède un concept très original : Esprit chupitos attire de très nombreux Erasmus ou jeunes espagnols tous les soirs. Ce bar à chupitos (shooters) vous propose une gamme de boissons très variées et vraiment très surprenantes. Qu’est-ce qui vous tente ? Un Willy wonka à base de crème fouettée et chocolat ? Ou quelque chose d’encore plus doux comme une boisson à la cerise avec un bonbon à l’intérieur ? Vous pourrez aussi en essayer quelque chose de plus corsé tels que L’orgasme ou le Monika Levinski… On ne vous en dit pas plus et on vous laisse découvrir 😉

L’Umbracle

Il s’agit ni plus ni moins de la boîte de nuit la plus impressionnante de la ville. Mais attention, elle est toujours fermée en automne et en hiver. La raison ? Et bien il s’agit d’une discothèque à l’air libre ! Installez-vous confortablement dans ses fauteuils et commandez un de ses délicieux cocktails. Vous danserez au rythme des meilleurs tubes du moment. Vous aurez, depuis la terrasse, une vue imprenable sur la Cité des Arts et des Sciences. En haut de l’escalier en colimaçon vous attend une toute autre ambiance. Bienvenue au Mya, qui diffuse une musique plus électronique. En hiver, elle reste toujours ouverte contrairement à l’Umbracle !

Vous pouvez vous inscrire sur des listes via facebook pour entrer gratuitement, mais lisez attentivement les conditions et l’heure à laquelle vous pouvez rentrer, sinon vous devrez payer 10 euros par personne, le prix incluant une boisson gratuite.

L’Akuarela

Direction la plage pour l’un des meilleurs Beach Clubs de Valence. Vous ne saurez plus où donner de la tête entre les nombreuses salles ayant chacune un genre de musique différent. Après votre soirée, allez vous poser sur la plage pour profiter du lever du soleil. Et pourquoi ne pas vous baigner ?

Attention ! Ne laissez jamais vos affaires sans surveillance, demander à un ami de vous les garder le temps de la baignade, à cette heure-ci de très nombreux vols sont commis, le tout est de toujours garder un œil attentif sur ses affaires.

Une journée à Caceres

Une journée à Cáceres

By Villes en un jour No Comments

Une journée à Caceres

Nous voilà déjà en juillet ! Le mois parfait pour les nouvelles découvertes, les nouveaux défis et les nouvelles aventures. C’est le moment de s’offrir une escapade. Notre premier arrêt se fera dans une ville unique, avec un centre historique classé au Patrimoine de l’Humanité qui gagne à être connu. En plus, elle possède une gastronomie riche et une qualité de vie que beaucoup de grandes villes envient. Devinez de quel endroit sommes-nous en train de parler ? Eh bien oui, nous partons une journée à Cáceres.

Le matin 

Une journée à Caceres

L’église de Santiago vous réveillera avec son « ding-dong » unique, annonçant ainsi le début de votre journée. Inutile d’essayer de vous rendormir, vous ne pourrez plus fermer l’oeil ! Allez prendre un petit-déjeuner dans l’un des bars de la place, ou si vous préférez un lieu enchanteur, rapprochez-vous de la place de Santiago et commandez un petit-déjeuner à la terrasse de La Matilda, le lieu de prédilection des autochtones et ouvert depuis un bon nombre d’année.

Vous vous retrouverez déjà dans le centre de ce qui fut autrefois une des villes universitaires par excellence après Salamanque. Par chance, la ville n’a pas perdu de son charme universitaire. Des étudiants de tous les coins d’Estrémadure et d’Andalousie participent à créer cette ambiance de fête du jeudi au dimanche, et vous pourrez les retrouver dans l’un des nombreux bars de la ville.

Prenez des forces pour affronter la journée qui se présente. Commencez la journée sur la place, située à cinq minutes de l’église de Santiago. Vous serez surpris par son inclinaison et il vous prendra sûrement l’envie de vous asseoir sur ses marches qui conduisent à la zone ancienne de la ville.

Approchez-vous de la partie antique, déclarée Patrimoine Culturel de l’Unesco en 1986, et ce n’est pas pour rien ! Parcourez ses rues pavées en passant par l’église de Santa María jusqu’à l’église de San Jorge. Montez les escaliers jusqu’à arriver sur la place de Las Veletas. Tout près, vous trouverez le musée de Cáceres où vous pourrez en savoir plus sur l’histoire et la culture de la ville, étroitement liées à l’agriculture et aux bergers.

D’ici, perdez-vous dans le quartier juif de la ville. N’oubliez pas de visiter les différents palais des familles d’antan comme « el parador », un des plus prestigieux du pays.

Manger ou « tapear » ?

Une journée à Caceres

Avant de manger, prenez donc un apéritif ! Plusieurs options s’offrent à vous pour prendre une bière ou un verre de vin accompagné de quelques tapas.

Quartier de San Blas

L’un des quartiers ouvriers de Cáceres. Vous le trouverez en descendant le centre historique, en passant par l’église de Santiago. Le bar le plus connu du quartier est le Salas. Vous pouvez manger de bonnes tapas accompagnées d’un litre de bière pour seulement 5 euros.

Las Claras

Situé sur la place qui porte le même nom, c’est un classique pour les “cacereños” et probablement l’un des meilleurs endroits de la ville. Discutez avec les propriétaires si vous maîtrisez l’espagnol ou avec les habitués qui vous rendront toujours un sourire et vous conseilleront sur la ville. Le week-end, il est coutume de prendre un bon apéro, mais Las Claras est aussi recommandé pour ses évènements : expositions, concerts et festivals de courts-métrages pendant l’été.

Nuevo Rialto

Le bar parfait pour les amateurs de rock et de « pinchos ». Tous les samedis midi, vous pourrez goûter le ragoût d’Estrémadure ou les « migas » (ragoût de pain frit avec des lardons). Nous vous recommandons cet endroit surtout lorsqu’ils diffusent un match de football ou de basket. Ambiance garantie !

La Tapería

Un de endroits les plus recommandés pour les touristes mais aussi pour ses habitants. Ils sont surtout spécialisés en tartines grillées salées et rations, vous ne sortirez pas de table avec le ventre creux ! N’oubliez surtout pas de goûter son Gin Tonic.

L’après-midi 

Une journée à Caceres

Le mieux à faire sur Cáceres en après-midi, c’est de se payer une bonne « siesta española ». Mais si vous préférez profiter de la ville, vous pouvez visiter le Parc del Principe. Il se trouve juste à côté de l’avenue de Hernán Cortés. Vous pourrez vous y détendre tout en vous promenant à l’ombre de ses arbres. Ses sculptures magnifiques donnent l’impression de se trouver dans un musée à l’air libre.

Cela peut paraître un handicap pour beaucoup, mais le point positif que possèdent les petites villes c’est que l’on peut se déplacer à pied sans avoir besoin de recourir aux transports en commun. Avant que le soleil ne se couche, dirigez-vous à pied jusqu’à la Virgen de la Montaña. Vous pourrez digérer votre repas tout en montant la côte. À chaque arrêt, admirez un instant le paysage et observez comment la cité antique se présente à vous. Un spectacle magnifique lors du coucher du soleil.

Si vous parvenez à atteindre le sommet, prenez l’air et respirez. Votre récompense se trouve juste devant vous. Vous pourrez entrevoir non seulement la ville mais aussi la plaine qui l’entoure. Les meilleurs panoramiques de Cáceres se trouvent dans cet ermitage où de nombreuses personnes montent chaque jour, que ce soit par dévotion ou tradition. Il y en a même certain qui, pour remercier la vierge, montent la côte pieds nus.

Le soir 

Une journée à Caceres

Prenez une douche et en route ! Vous ne pouvez pas passer à côté du quartier antique illuminé par la lumière des lampadaires. Perdez-vous dans ses ruelles et découvrez tous ses mystères. Un tour nocturne est organisé tous les jours au départ de la Plaza Mayor. Il vous permettra de connaître l’histoire que cachent ses moindres recoins, ses églises et ses palais. Dans le guide suivant vous trouverez toute l’offre culturelle et de loisirs de Cáceres.

Pour déguster la gastronomie typique d’Estrémadure, rapprochez-vous de la Torre de Sande, un classique de la ville, et goûtez ses vins accompagnés de rations impressionnantes. Vous aurez l’estomac bien rempli ! Vous pouvez aussi réserver une table au Paladar de Felisa, une maison convertie en restaurant où vous vous sentirez comme à la maison. Si vous voulez continuer à manger des tapas, allez à La Traviata et prenez un verre de vin.

Bien que la ville ait pour réputation d’avoir perdu son esprit universitaire, Cáceres possède une offre culturelle de musique, théâtre, cinéma et bars pour tous les goûts et toutes les couleurs. Nous vous recommandons de ne pas manquer les concerts au Corral de la Cigüeña, un des lieux les plus enchanteurs de la ville. N’oubliez pas non plus d’assister à quelques concerts de jazz au Bogaloo et d’aller danser à La Habana ou au María Mandiles. Si tout se passe bien, vous terminerez la nuit dans le quartier de la Madrila en espérant pouvoir entrer dans son after le plus mythique, El Rita.

Si vous ne savez pas où dormir, ne vous inquiétez pas, nous avons sélectionné pour vous les meilleurs hôtels de la ville.

Une journée à Cáceres suffit pour connaître la ville, ses habitants et tomber sous leur charme, jusqu’à la prochaine visite !

Une journée à Santander

Une journée à Santander

By Villes en un jour No Comments

Une journée à Santander

Nous poursuivons notre route vers le Nord de l’Espagne. Nous voulons vous donner l’opportunité de connaître une des villes les plus enchanteresses du pays. Un mélange entre style ancien et modernité, une ville qui s’éveille toute l’année avec beaucoup d’évènements culturels, une Université de prestige international et le meilleur endroit du monde pour manger des « rabas » (calamars frits). En route pour une journée à Santander !

Si en plus on vous affirme que la ville possède 11 plages et une des baies les plus belles du monde, préparez-vous à profiter d’une journée magique !

En été, la ville s’ouvre au monde et en hiver, ses paysages conservent leur beauté. Nous vous avons préparé ce parcours en nous inspirant des très bons conseils de personnes ayant vécu là-bas.

Le matin :

Commencez donc la journée par une bonne promenade. L’aventure débute au Parc del Piquio dans l’Avenue de Castañeda, qui sépare les plages Sardinero dos (à la gauche en regardant la mer) du Sardinero uno. On peut profiter des deux plages en passant par la côte ou par la promenade maritime. Les vues qu’offre la mer Cantabrique sont spectaculaires, vous pourrez toujours apercevoir quelques bateaux marchands et voir comment le ciel se fond dans l’horizon.

Nous poursuivons notre chemin en direction du Palais de la Magdalena. Pour les amateurs de sport, Santander offre un service de location de vélos que vous pourrez prendre autant dans le Sardinero 2 comme au Palais de la Magdalena. La promenade maritime dispose aussi d’une grande piste cyclable alors, que vous soyez à pied ou sur deux roues, vous n’avez aucune excuse : on poursuit la balade !

En avançant seulement sur quelques mètres, vous pourrez observer le Gran Casino Sardinero, dont le design est le reflet parfait de cette zone bourgeoise. En poursuivant sur la promenade maritime, le second arrêt est sans doute un des joyaux de Santander : la Péninsule de la Magdalena. En entrant dans l’enceinte vous profiterez d’un environnement naturel unique présidé par un palais construit pendant le XXième siècle, entre 1908 et 1912.

Le défi consistera à arriver au palais, parce que, attention ! Il se trouve sur les hauteurs de la péninsule et la montée est assez difficile. Toutefois vous avez aussi l’option de monter dans un petit train qui fait le même parcours, et vous pourrez ainsi connaître plus en détails l’histoire du palais. Vous pouvez suivre la route qui se trouve le long de la mer ou accéder à un chemin à travers les bois. Bien que cela soit plus long, cela vaut la peine de prendre la route, voir les plages du Camello et des Bikinis (Le meilleur choix si vous voulez vous baigner !) et continuer ensuite votre ascension.

Une journée à Santander2

Avant d’arriver au palais, il y a un virage où vous pourrez observer une des meilleures vues de Santander, vous vous devez de faire une photo : L’île de Mouro et la mer Cantabrique en parfaite harmonie. Le Palais peut être visité (nous vous laissons les horaires ici), profitez-en pour vous promener dans ses alentours et admirer toutes ses vues. Mais ce n’est pas tout, Magdalena garde encore un secret, une partie de l’histoire espagnole :  en descendant par la route, on se retrouve face à une réplique des trois caravelles avec lesquelles Christophe Colomb découvrit l’Amérique. Il y a également un zoo où vous pourrez voir des otaries, des phoques et des pingouins.

Nous quittons la Magdalena pour revenir vers le Santander urbain. Ici, vous avez deux options : la promenade par l’avenue Reina Victoria où vous pourrez voir des maisons seigneuriales, ou plonger vos pieds dans le sable pour aller à la Playa de los Peligros. La promenade sur la plage vous permettra de profiter d’une fraîcheur particulière et de ressentir le véritable climat de la mer Cantabrique. Sur le chemin, vous trouverez le Museo Marítimo del Cantábrico, pour les passionnés de la mer. Mais ne vous inquiétez pas, le point positif des deux chemins c’est que l’un comme l’autre peut nous mener à la même zone de la ville Puerto Chico.

Là-bas, vous pourrez profiter d’un petit port où il y a beaucoup de petites embarcations et une école de voile. Sans abandonner la mer, vous devez continuer sur la promenade maritime et sans vous en rendre compte, vous arriverez sur le célèbre et emblématique Paseo de Pereda. Dans l’un de ses recoins, vous pourrez faire une photo très originale (et vous pouvez nous l’envoyer !) juste à côtés des raqueros, un monument qui se compose des statues de quatre enfants, qui se jettaient dans la mer pour récupérer les pièces de monnaie lancées par les superstitieux.

À présent, c’est le meilleur moment pour vous accorder une petite pause et profiter de la cuisine typique cantabrique au style « santanderien ». Nous vous recommandons la « Bodega Fuente De » où vous pourrez choisir entre un cocido lebaniego ou montagnard. Toutefois, si cela vous semble trop copieux, vous pouvez opter pour ses énormes tapas ou brocettes, et n’oubliez pas de goûter le vin de leur cave. La qualité, le prix et l’ambiance de ce petit endroit vous enchantera sans aucun doute !

L’après-midi :

Le mieux, après un repas copieux, c’est sans doute de se programmer une petite excursion. Celle que nous vous proposons combine l’aspect détente avec la beauté de la ville, perçue depuis la mer. Sur le Paseo de Pereda, juste à côté de la mer, vous trouverez un petit Palacete. Ici, vous pourrez acheter des tickets pour monter à bord de l’une des barques qui traversent la baie de Santander ; ce n’est pas très cher et ça vaut vraiment le coup (nous vous laissons ici les prix et les horaires). Vous avez plusieurs destinations, les plus intéressantes étant la Playa del Puntal et Somo. La barque met 30 minutes à arriver à Puntal et 45 minutes à Somo. Profitez de toutes les destinations pour descendre y faire une petite promenade.

De retour à Santander, c’est le moment pour profiter de la ville, le point positif c’est que vous avez tout à portée de main, bien que vous ne puissiez pas tout faire en une après-midi ! Si vous voulez poursuivre votre promenade, vous pouvez visiter la cathédrale de Nuestra Señora de la Asunción et vous reposer dans les nouveaux Jardines de Pereda très proches de l’œuvre du Centre Botín des Arts et de la Culture. Vous avez aussi la possibilité de voir un spectacle culturel, Santander est une ville très vivante et propose de nombreux évènements pendant toute l’année. Vous pouvez aussi consacrer votre après-midi à faire du shopping dans la rue Burgos. Mais nous vous recommandons vraiment de profiter des loisirs qu’offre la ville pour votre après-midi.

Nous vous proposons un parcours pour que vous puissiez goûter la saveur de Santander. En commençant par la Plaza Porticada où vous pourrez vous asseoir en terrasse et vous laisser bercer par le rythme de la ville. On fera ensuite un arrêt au Mercado del Este, où les meilleures tapas et surtout les meilleurs calamars frits (rabas) de la ville (mais aussi les plus chers) n’attendent plus que vous ! Ce marché vous fera voyager dans le temps et vous pourrez profiter de ce moment pour acheter des produits typiques comme les anchois.

Peu importe comment vous passer votre après-midi à Santander, mais vous devez la terminer en buvant une bière ou un vin à Cañadío.

Le soleil se couche sur Santander, ses rues deviennent lumineuses, mais la ville ne dort jamais…

Le soir :

Si vous avez encore faim, malgré les pinchos, vous avez beaucoup de bars où vous pourrez savourer de très bonnes fritures. Poursuivez la fête à Cañadío, au fur et à mesure de la nuit, les bars se remplissent de jeunes ou si vous préférez, vous pouvez marcher jusqu’à la zone de Río La Pila. Dans cette rue se trouvent les pubs et discothèques les plus populaires.

Pour les plus romantiques ou ceux qui veulent garder un souvenir impérissable de Santander, vous pouvez prendre un taxi et visiter la zone du Phare de Mataleñas. Il y a une petite plage où vous pouvez descendre en empruntant un petit chemin ou vous pouvez rester sur le mirador et observer comment la mer Cantabrique transforme ses eaux en argent en se fondant avec la lumière de la lune.

Nous espérons que cette dernière image vous a laissé songeurs et que vous envisagez Santander comme une prochaine destination. Nous vous encourageons à nous donner votre opinion, une recommandation en particulier ?

Vous partez en voyage à Santander ? Vous trouverez ici les meilleurs hôtels.

There are no products